Confucianisme et taoïsme: de l'art de régresser par progression

Submitted by SIGWALT on Thu, 08/09/2012 - 08:20
SIGWALT's picture
TitleConfucianisme et taoïsme: de l'art de régresser par progression
Publication TypeBook Chapter
Year of Publication2012
EditorHummel, P. C.
Book TitlePathologie(s): Etudes sur l'art(ifice) d'être au monde
EditionPhilologicum
Pagination233-288
Place PublishedParis
ISBN978-2-917741-13-9
Abstract

En Chine la question éthique n’est pas séparée d’une préoccupation psychologique liée à la quête d’adaptation du sujet à son environnement. Dans ce texte l’auteur montre en quoi l’angoisse de mort et la pulsion d’agressivité se trouvent au fondement de la réflexion éthique, à l’origine de la représentation du « non-agir ». Tandis que le discours taoïste, moins différencié d’un terreau animiste lié à la pratique divinatoire, aura cherché à échapper à l’expérience de la perte en prônant de façon régressive un retour régressif au Tao, « mère des dix mille êtres », l’éthique confucéenne, grâce à un effort d’intériorisation de la logique rituelle articulée à la question de l’angoisse, aura su mettre « l’aptitude à l’ambivalence » au cœur de sa réflexion sur le processus de civilisation. Un texte pionnier en anthropologie psychanalytique, qui a conduit l’auteur à définir la pensée chinoise d’un concept nouveau d’ « anthropo-psychologie ».