The Longshan Daoist Caves

Submitted by James Miller on Sun, 02/22/2009 - 13:25
James Miller's picture
TitleThe Longshan Daoist Caves
Publication TypeJournal Article
Year of Publication2008
AuthorsJing, A.
JournalArtibus Asiae
Volume68
Pagination7
Date Published2008
PublisherArtibus Asiae Publishers
ISBN Number0004-3648
KeywordsAsia, Cave, Cave Temple, Century 13 - AD, China, Chine, Dong Defang, Dynastie Song, Dynastie Tang, French:: - Asie, Grotte, Iconographie, Iconography, Immortels, Inscription, Longshan, Quanzhen Dao, Sculpture, Shanxi, Sicle 13 - apr. J.-C., Site, Song dynasty, Tang dynasty, Taoism, Temple rupestre, Tianshi Dao, Triad, Triade, Trois Purs, Xuhuang, Yang Chongyang
Abstract

Situ non loin des grottes bouddhiques de Tianlongshan, lensemble des grottes de Longshan, sur la Montagne du dragon au Shanxi, constitue un rare exemple de temples rupestres taostes. LA. propose une description et une tude iconographique de ces sept grottes. Il distingue deux cavernes anciennes (n4 - et n5) excaves lpoque Tang. Leur iconographie, avec la prsence de la triade des Matres clestes, les inscrit dans le courant de lcole taoste des Cinq Boisseaux de Riz (appele aussi Voie des Matres Clestes). Les cinq autres grottes (ns 1, 2, 3, 6 - et 7) ont t excaves entre 1234 - et 1239 - sous le patronage de Song Defang, patriarche du courant taoste Quanzhen. La caverne n1 - comporte un groupe de dix personnages. Lidentification du personnage central est controverse. Il pourrait sagir du patriarche Quanzhen Qiu Chuji, mais lauteur privilgie la seconde identification, celle de Xuhuang, eu gard limportance accord ce personnage dans linscription situe dans la grotte n6. La grotte n2 - comprend la reprsentation de la triade des Purs et des six matres parfaits du Quanzhen. La caverne n3 - comporte la reprsentation de Wang Chongyang, le fondateur de lcole Quanzhen. La caverne n7 - porte la reprsentation des sept parfaits de Quanzhen : - Ma Danyang, Tan Chuduan, Liu Chuxuan, Qiu Chuji, Wang Chuyi, Hao Datong, le dernier personnage tant vraisemblablement Sun Buer. La caverne n6 - est ddie Song Defang et, outre limage du matre, comporte un pome. Ces cavernes portent la marque du schma liturgique des temples Quanzhen et illustrent lhritage, au sein de liconographie de ce courant, du panthon traditionnel auxquels sont ajouts les patriarches Quanzhen. Le thme central est la lgitimation du statut orthodoxe du courant Quanzhen avec une emphase sur lenseignement transmis par les Trois Purs et Donghua dijun au fondateur Wang Chongyang, qui lui-mme le transmet aux Sept Parfaits, par le biais desquels il est transmis Song Defang. Lusage de larchitecture rupestre tant rare au sein du courant taoste, on peut supposer que la prsence des deux cavernes dpoque Tang a inspir le dessein de Song Defang, nous laissant ainsi un tmoignage exceptionnel quand, lexception du temple de Yongle Beijing, la plupart des temples du Dao Quanzhen de cette poque ont disparu.